Les règles du jeûne du mois de Ramadan

Le je√ªne du Ramadan est une pratique dont l’institution repose sur le Coran et la Sunna.

ALLAH dit dans le Coran:

« √î vous qui croyez !, le Je√ªne vous a √©t√© prescrit comme il a √©t√© prescrit √† ceux qui furent avant vous¬†… ».

Voici les r√®gles fondamentales r√©gissant ce pilier de l’Islam qu’est le je√ªne..

Actes obligatoires du jeûne (farata)

Le je√ªne ne peut √™tre valable sans ces deux r√®gles fondamentales que sont l’intention¬†et de l’abstinence.

1- L’intention.

C’est la ferme r√©solution de je√ªner en signe de soumission √† ALLAH. La parole proph√©tique dit « Les actions ne sont r√©tribu√©es que suivant les intentions qui les ont inspir√©es. ».
Lorsque le je√ªne est obligatoire, cette intention doit √™tre formul√©e la nuit avant l’aube. Dans le cas du Ramadan, cette intention peut √™tre formul√©e chaque nuit ou une fois pour tout le mois, la nuit de la veille du Ramadan.
Lorsque le je√ªne est sur√©rogatoire, l’intention est accept√©e m√™me apr√®s le lever du soleil, √† condition de n’avoir rien mang√©, ni rien bu depuis l’aube.

2- L’abstinence

Dans l’ISLAM, le je√ªne consiste √† s’abstenir de manger, de boire, d’avoir des rapports sexuels. Cette abstinence s’√©tend de l’aube jusqu’au coucher du soleil.
Dans l’intention de se soumettre √† ALLAH, il faudra √©galement √©viter de commettre tout acte illicite.

Celui qui commet un seul de ces actes ci-dessus (boire, manger ou avoir des rapports sexuels) par oubli doit continuer à observer le jeûne et payer ce jour après.

Actes traditionnels du jeûne (sunna)

La n√©gligence d’un de ces actes, ou son omission, n’entraine pas la nullit√© du je√ªne mais prive le croyant d’une r√©compense suppl√©mentaire importante.

Il est recommandé de :

  • h√¢ter la rupture du je√ªne d√®s le coucher du soleil
  • rompre son je√ªne avec un aliment acquis de mani√®re licite
  • rompre son je√ªne avec des dattes et de l’eau
  • faire beaucoup d’actes de charit√©
  • pr√©server sa langue du bavardage et, de mani√®re plus g√©n√©rale, √©viter de commettre tout acte illicite avec ses membres (le regard, les oreilles, …).
  • intensifier ses pratiques religieuses (invocations d’ALLAH, lecture du Coran, …)
  • prendre le repas d’avant l’aube (sahour¬†en arabe, ou¬†kheud¬†en wolof)
  • retarder le plus possible la prise de ce repas.

Actes annulant le jeûne

Il existe un certain nombre d’actes prohib√©s pendant le Ramadan. L’accomplissement d’un de ces actes annule le je√ªne.

Lorsque le croyant annule son je√ªne par l’un de ces actes, il doit continuer son je√ªne de ce jour jusqu’au coucher du soleil mais devra le r√©parer ult√©rieurement (√† la fin du Ramadan).

Ces actes qui annulent le jeûne sont les suivants :

  • le boire ou le manger de l’aube au coucher du soleil, que ce soit par inadvertance ou de mani√®re volontaire ou par contrainte.
  • le vomissement provoqu√©e
  • le vomissement involontaire, lorsque une partie des vomissure a √©t√© aval√©e au del√† de la gorge.Lorsque rien de tout ce qui a √©t√© vomi n’est retourn√© vers l’estomac, au del√† de la gorge, le je√ªne reste valable.
  • l’absorption ou l’aspiration de l’eau pendant les ablutions et de mani√®re plus g√©n√©ral, l’arriv√©e dans l’estomac d’un liquide (par le nez, la bouche, l’anus, …)
  • l’acte sexuel commis de mani√®re volontaire ou sous contrainte
  • l’√©mission de sperme provoqu√©e par le regard continu, l’imagination, ou le toucher.
  • l’intention de rompre son je√ªne, m√™me sans manger ni boire
  • le fait de renier sa foi

Actes à éviter pendant le jeûne

Certains actes, bien que n’annulant pas le je√ªne, ne sont pas recommand√©s.
Ainsi, il est pr√©f√©rable pour le je√ªneur d’√©viter les actes qui suivent:

  • se trouver dans des assembl√©es ou se cotoient des hommes et des femmes
  • se trouver dans des assembl√©es mondaines
  • aspirer profond√©ment l’eau
  • sniffer
  • trop se parfumer le jour
  • √™tre oisif et passer toute sa journ√©e √† dormir,
  • m√¢cher un aliment (par exemple chewing-gum)
  • go√ªter une sauce (voir savoir si elle est bien assaisonn√©e)
  • fixer longuement son regard sur les personnes de sexe oppos√© ou d’√©voquer des images concernant la sexualit√©

Actes tolérés pendant le jeûne

Les actes suivants sont tol√©r√©s pendant le je√ªne et leur accomplissement n’entraine pas l’annulation du je√ªne :

  • avaler sa salive, quelqu’en soit la quantit√©
  • vomir involontairement, √† condition que rien de ce qui a √©t√© vomi ne soit retourn√© vers l’estomac, au del√† de la gorge.

Cheikh Ahmadou Bamba nous apprend dans Masaalik-ul Jinaan (vers 255 à 266) la conduite à tenir pour obtenir un jeûne agréé, :

  • Ensuite sache que le je√ªne ne consiste pas seulement √† s’abstenir de manger et de boire; ne t’abuse pas !
  • Que de je√ªneurs parmi les gens, qui n’auront de leur je√ªne, que la faim (et la soif)
  • La pratique du je√ªne doit occuper tous les membres, tous les organes, qui doivent s’abstenir de tout ce qui entache le je√ªne
  • Abstiens-toi de regarder tout ce qui est prohib√©, de marcher dans sa direction, de l’√©couter quand on en parle ou d’en parler toi-m√™me
  • De m√™me, le je√ªneur doit s’abstenir de toute mauvaise pens√©e au m√™me titre que le manger et le boire
  • Ne te gave pas trop √† l’aube, ni au coucher du soleil, n’abuse pas des mets, cela te prive force r√©compenses.
  • Quiconque se remplit l’estomac d’aliments, l’arrose abondamment et dort profond√©ment
  • Celui-l√† se rend l’√©gal des animaux car beaucoup de bien lui √©chappe; il perd et p√©rit
  • Certains mangent comme un taureau au moment de la rupture et √† l’aube
  • Jusqu’√† ce que son ventre devienne lourd, et son c≈ìur « obstru√© » et assombri
  • D√©tourn√©, de la sorte, de la mention d’ALLAH, il croit avoir je√ªn√©, mais n’obtiendra rien, le jour de la r√©surrection
  • Qu’ALLAH¬†nous pr√©serve d’illusion et de tout ce qui nuit dans le monde.